Domaine du Manoir
Domaine du Manoir

Domaine du Manoir

Abbaye au XIVe siècle, le Manoir devient fief en 1403. Situé sur deux aires d’appellations (Côtes de l’Orbe et Bonvillars), le Domaine du Manoir compte 24 ha de vignes de cépages rouges en reconversion bio.

Domaine du Manoir

Grand cru

Domaine du Manoir

AOC Côtes de L’Orbe - Assemblage Rouge - 2020

Le terroir des Côtes de l’Orbe allie différents types de sols. Entre marnes, molasses et calcaire jaune du jura, ces terroirs variés et leurs différentes spécificités procurent à cet assemblage tout son équilibre. C’est un vin de plaisir, sapide, frais, marqué par un fruit rouge gourmand apporté par le Gamay, soutenu par l’élégance du Pinoit noir et la complexité du Merlot. Il a une belle structure acide et des tanins discrets et fondus.

Le terroir

Le domaine du Manoir s’étend sur les appellations Côtes-de-l’Orbe AOC et Bonvillars AOC. Les terroir de Valeyres-sous-Rances se compose de Marnes, de Molasses bariolées et de calcaire jaune du Jura. Ces terroirs d’excpetion permettent aux différentes cépages rouges plantés d’exprimer toutes leurs typicités.

L’histoire du Domaine

L’histoire du Domaine

1300-1400

Une abbaye aux influences clunisiennes

Les Clunisiens ont alors déjà conquis l’Europe, essaimant leurs abbayes, et avec elles, les techniques de pisciculture, d’arboriculture et, surtout, de viticulture. La plupart de leurs communautés monacales gèrent donc des vignes, que ce soit pour le vin de messe ou pour le commerce. Ainsi en allait-il très certainement pour l’abbaye de Valeyres-sous-Rances qui deviendra quelques siècles plus tard le Domaine du Manoir, en témoignent toujours sa belle tourelle et ses salles d’apparat dotées de cheminées monumentales.

1403

Des Savoyard à Valeyres-sous-Rances

Le Domaine du Manoir est lié à la destinée des ducs de Savoie, et notamment à Amédée VIII Le Pacifique, duc et antipape. Considéré comme le plus sage des souverains de la maison de Savoie, il parvient à ce que jamais sous son règne, il n’y ait de combat sur ses terres, et ce, en pleine guerre de cent ans. Le duc acquiert le comté de Genève en 1401. Deux ans plus tard, l’abbaye de Valeyres-sous-Rances et ses possessions deviennent un fief en bonne et due forme, tenu par le noble Pierre de Gland, vassal des Savoie et prince de Vaud.

1785

La comtesse de Gasparin, pionnière des soins infirmiers

De la fin du XVIIIe à celle du XIXe, c’est la dynastie des Boissier qui règne sur le manoir. Parmi ses descendants notoires figure la comtesse de Gasparin, Valérie de son prénom. Elle marquera l’histoire vaudoise en fondant l’Asile des Bains d’Yverdon en 1858, institution pour les malades d’origine modeste, et un an plus tard – grande œuvre de sa vie – la première école normale d’aides-soignantes laïques au monde, la clinique « La Source » à Lausanne. Femme de lettres, elle est l’épouse du comte corse Agénor de Gasparin, écrivain, théologien, homme politique et protestant engagé. Il fut co-fondateur de l’Union des Eglises évangéliques libres de France.

1960

Le domaine prends ses dimensions actuelles

Après avoir fait le bonheur de la dynastie Barbey des décennies durant, le manoir aux airs de gentilhommière est finalement racheté par le ministre cantonal et roi morgien du biscuit Alfred Oulevay. Le Conseiller d’Etat (de 1951 à 1963) l’achète pour compléter le patrimoine viticole qu’il développe depuis des lustres avec son ami d’enfance René Geissmann. Ils donnent alors au domaine ses dimensions actuelles et ses premières lettres de noblesse grâce à des crus d’exception. Le duo garantira la pérennité du domaine en créant une société anonyme, Cofigo SA, à Morges.

2020

Du blanc sur la Côte et du rouge dans les Côtes de l’Orbe, l’alliance parfaite

En 2020, ce sont de nouveaux propriétaires originaires d’Alsace qui s’inscrivent dans l’histoire des lieux, en faisant l’acquisition du Domaine du manoir auprès de Cofigo SA : les Sother père et fils. Grand passionné de vins et entrepreneur à succès, le père souhaitait depuis longtemps investir dans la vigne. Ingénieur acoustique, le fils s’est lancé dans de multiples formations en matière de viticulture et rêve déjà du jour où sa petite Ysée prendra la relève. Une nouvelle dynastie est bel et bien née au Manoir de Valeyres-sous-Rances!

Visiter le domaine

Venez visiter le domaine, parler avec nous de nos projets et de nos vins.

Réserver